• Turbulons

Jean-Pierre Baudelaire en télétravail pour l'association Docteur Clown pendant le confinement !

Des nouvelles de notre ami Lolo Cousins un habitué des Turbulentes ! 


Salut les amis du Boulon !!!

On est tous un peu déboulonné depuis quelques temps !!

Bloqués à la maison, juste au moment ou la saison des arts de la rue allait démarrer ! Vous avez été l’un des premiers festivals à baisser le rideau avant même de l’avoir lever… Et malheureusement pas les derniers non plus...


S’il n’y a pas de petits festivals, il n’y en a donc pas de grands ? Pourtant il en est certains auxquels on est plus attaché que d’autres ! Pour moi, Les Turbulentes fait partie de ceux-là.

La première fois que j’ai joué chez vous, c’était avec « les cousins ». Je ne me rappelle pas de l’année, et puis qu’importe, une chose est sûre, cela ne va pas me rajeunir ! Les Turbulentes n’existait pas encore, ni même le Boulon, et pourtant l’équipe était déjà là, naissante. Et la volonté, cette volonté de proposer une culture différente et éclectique !


Depuis ce premier passage, une relation forte est née. Depuis je suis revenu de nombreuses fois, pendant le festival et hors festival, comme artiste avec les Cousins, puis en duo avec mon chien, comme metteur en scène avec une autre compagnie, comme spectateur aussi !


De mon dernier passage en 2018, je me souviens d’une chaleur torride, grâce au soleil, au public, aux rencontres, aux rires… Je me souviens d’une famille m’agrippant dans la rue pour me payer un coup, absolument ! Je me souviens d’un ado choisi dans le public, venant, très ému, me remercier pour ce moment passé sur « scène » avec moi. Je me souviens d’un karaoké géant. Je me souviens… Et cela aide beaucoup tout ces beaux souvenirs. Cela aide à tenir. Et cela aide à imaginer de beaux lendemains.


Pendant ce confinement, le temps ne s’arrête pas ! Au lieu de prendre la route, il faut prendre son téléphone. Organiser les reports, jongler avec des plannings incertains, décrypter les consignes gouvernementales, imaginer une suite aussi… Et remplir des dossiers, des dossiers pour mettre en place du chômage partiel, pour demander une aide, pour se faire payer un contrat annulé, pour retrouver des dates possibles de programmation en 2021… Bref, difficile d’être léger et créatif !


Vous ne le savez pas, mais faire le clown, c’est une chose que je fais aussi tout au long de l’année dans les hôpitaux autour de Lyon. Depuis février, tout est en suspens. Ils ont été les premiers à repousser à plus tard nos visites hebdomadaires auprès des enfants malades. Alors avec les copains, on a fait des petites vidéos en groupe et en solo, pour faire rire à distance tous nos copains de l’hôpital. Pour leur dire qu’on pensait à eux, très fort. Toutes ne sont pas excellentes. Mais elles viennent toutes du cœur.


Voici donc le lien pour aller jeter un œil sur les vidéos de Jean-Pierre Baudelaire, c'est sous ce nom que je sévis dans les hôpitaux !



Voilà, soyons Con, mais finement !

SUR CE, J'ESPÈRE QUE VOUS ALLEZ TOUS BIEN ! PRENEZ BIEN SOIN DE VOUS TOUS !

JE VOUS EMBRASSE FORT.

ET A TRÈS VITE !!!

lolo

©2020 par Turbulons-chez-nous. Créé avec Wix.com