• Turbulons

Pour elles...de la part de la cie Vendaval

Mis à jour : mai 25


Ce qui aurait dû être :

Samedi 2 mai, date de la naissance de Bleu silence. Après presque 3 ans d’une longue et difficile gestation, cet accouchement est si attendu…

Cela aurait dû être une si belle fête… Sous le préau, abrités de la pluie, aucun risque. Les cœurs battants la chamade et dans nos ventres un défilé de papillons tout excités, tout beaux, habillés pour l’occasion. Les émotions à fleur de peau, la larme facile et ce tract béni et maudit mais si bon…Tout est là pour notre première….elles sont toutes là aussi, avec nous, dans nos corps. Toutes ces histoires, tous ces témoignages, toutes les souffrances et renaissances…toutes ces victimes de violence conjugale… Toutes, les absentes qui nous observent depuis l’au-delà et les présentes, dissimulées dans le public, toutes, radieuses, fières et rayonnantes car enfin leur indicible est dit, est nommé, est dansé. Et nous les interprètes, nous nous regardons avec le sourire timide et les mains glacées et moites voyant l’ouragan arriver droit sur nous… Plus que 5 minutes et ça commence…. !!! 3,2,1… c’est parti !… Pauvres petits soldats tremblants… en avaaaaaant !!! Nous nous jetons au cœur du cyclone, avec nos corps comme seul blason et dans nos têtes… « mince j’ai loupé un pas !!… Respire, ce n’est pas grave… », « j’ai la voix qui tremble… ça va aller, il faut que ça aille »… Nous traversons la tempête, consciencieusement, mouvement après mouvement… On les connait si bien, chaque geste, chaque intention… et pourtant c’est la première fois… et puis c’est la fin… « déjà »? C’est passé si vite !!! Et pourtant regardez nous, tout trempés le bonheur sur nos figures, savourant ces quelques secondes suspendues dans le cœur avant les applaudissements…


Ce qui est :


Samedi 2 mai, je suis chez moi face à l’ordinateur et je rêvasse… je suis à Vieux-Condé et c’est la fête… Mais non, reviens Carmela !!! Je suis à Lyon et j’écris sur mon ordi le cœur serré et une envie monstrueuse de vous voir et de vous serrer dans mes bras… Je vous écris mes étreintes, mes mots doux pour être un petit peu plus avec vous et pour vous remercier encore et encore… plus, plus, plus… MERCI à toute l’équipe qui m’a si bien accompagnée dans cette folle aventure, MERCI à Virginie, la capitaine du navire, sans laquelle je n’aurais jamais osé ce voyage si fou, si beau, si fort… Quel bonheur de rencontre !!! Et MERCI à Charlotte mon ange gardien, toujours à mes côtés, vivant en première ligne toutes ces émotions, quelle intensité !!

Je suis si fière de notre projet…


Ce qui sera :


Mais ce n’est que partie remise et cette naissance sera encore plus belle, encore plus précieuse, encore plus sauvage car nos cœurs et nos corps seront débordants d’envie et nous exploserons nos danses de l’indicible pour vous tous et pour vous toutes…. Et surtout pour ELLES.


Carmela Acuyo

Directrice artistique de la Cie Vendaval


Ultime cadeau de Carmela : le teaser tout frais de Bleu silence.

©2020 par Turbulons-chez-nous. Créé avec Wix.com